@

Profil de Gilles Caron

On découvre Gilles à travers ses œuvres: un buste de Beethoven produit lors de ses années de collège à Trois-Rivières; une peinture de Tolede quand il étudiait en Europe ; la toile Le boeuf écorché, qui témoigne des tensions du monde universitaire japonais; une grande murale dans l'église de Misawa qui est comme un cours de Bible à l'intention des Japonais.

Gilles a aussi fait de la poterie, des vitraux, il a appris le shodō, l'écriture japonaise. Il fait actuellement des mandala, inspirés de l'hindouisme, du bouddhisme et des rosaces des cathédrales , qui lui permettent d'exprimer à la façon orientale les grandes intuitions du christianisme dans un esprit oecuménique.

Gilles Caron est membre de la Société des Missions-Étrangères. Il a travaillé quarante-sept ans au Japon.

Menu